vendredi 25 juillet 2008

Les Popiah de Penang

video

Ce sont donc des popiah achetés sur le marché, un peu comme des nems mais pas frits. A l'intérieur, de légumes, du céleri, des carottes, des crevettes et pleins de trucs trop bons...

Sinon quelques photos de plats typiques malais dans Penang. Que des bonnes choses ... Des pancakes fourrés à la noix de coco, un stand, des raviolis, du chicken tikka, le mec et son chicken tikka, un délicieux riz au poulet (Fatty Loh Rice Chicken, Jalan Fettes à Tanjung Bunga), du porc BBQ, des gâteaux,...

Le durian, à toute heure.

Peu de personnes (européennes, cela va s'en dire, aiment le durian). Disons qu'il y a deux écoles: ceux qui adorent et ceux qui détestent. Mais il faut dire que peu de personnes en ont mangé juste à la tombée de l'arbre. Après un séjour à Kuala Terrenganu (chouette petit bled au passage ...), on a rencontré des malais locaux qui nous ont invités à manger le durian chez l'oncle du coin. Un régal. Moi j'ai toujours aimé le durian, mais pas l'américain! Et pourtant, il a avoué que le goût frais du durian qui vient de tomber de son arbre avait de quoi adoucir les plus mauvaises langues qui s'acharne contre ce que les malais appellent le roi des fruits... et contre ce que les européens pourraient surnommer le prince des odeurs.



Donc, on ramasse le durian (on attends qu'il tombe en fait), on en ramasse une bonne brouété, on les ouvre, on les mange et on digère de plaisir en regardant les chutes...
Le durian est un fruit délicieux - attention c'est plein de cholestérol!! - qui se cuisine en gâteaux et en glace aussi. La bonne nouvelle, c'est que je viens de trouver un glacier traditionnel à Penang qui fait de la glace maison au durian... ah que la vie est belle!!
Le durian doit se manger très frais, bien crémeux. Si la chair est un peu dure cela peut être écœurant... et vraiment ce serait dommage. Vous en voyez beaucoup des fruits qui sentent l'époisse bien tassée et sont crémeux comme un yaourt?

Et au rayon épicerie fine...

... j'ai trouvé de l'urine de vache. Ben oui dieu sacré de l'Inde, la vache, et son urine, c'est un peu notre eau bénite. On s'en met un peu partout, on la boit parfois (euh chez les vieux), au meilleur des cas, on fait une petite prière en gardant la bouteille pas loin... et on s'en asperge pour la st Glinglin.
Bon, moi je suis très contente avec ma bouteille d'eau bénite du monastère de Taroko. Pour le moment j'ai besoin de rien!

Amazing Thalis!

Mon américain est rentré sous ses tropiques enneigés ce matin... pour 5 mois. On s'est dit que l'on allait pas se quitter comme ça ... et que cela méritait bien un bon repas de départ pour se remonter un peu. Résultat: Thalis indiens au Woodland Restoran (sans fautes, il n'y a pas de 't' en Bahasa). Les thalis sont une spécialité de l'Inde du sud. Sur un plateau en métal on sert du riz, des poppadums (chips indiennes au cumin) et des chapatis (pain de farine de blé complet). Dans des petits pot en métal également, plusieurs curry sont disposés. En général, c'est plutôt végétarien et on retrouve ainsi des curry de noix de coco, des curry au yaourt, un yaourt fait maison, un dhaal (curry de lentilles), un dessert, une soupe et d'autre curry aux légumes variés et bien souvent inconnus de nos palais européen.
Pour RM 7 par personne (environ 1,20 €) on a faillit exploser... le problème est que c'est tellement bon, on a du mal a dire 'stop'.



ça s'est le puri. Un pain qui gonfle comme soufflé et se dégonfle en trente secondes pour s'aplatir comme une crêpe bretonne. Il nous a été servi avec un curry de pois chiche, oignons et tomates (hum... j'en frissonne encore...). Quelques graines de moutarde pour décorer le tout... Un vrai régal. Woodland est vraiment un restoran de qualité. Nous avons beaucoup aimé aussi les lassis (yaourts aromatisés aux fruits) et un bon masala thé.


Le restoran fait aussi de délicieux desserts, aussi appétissants pour les yeux que les papilles. Les desserts indiens, nous a expliqué le serveur, sont souvent fait de farine (de différentes farine en fait: farine de noix de cajou, de noix, de lentilles et autres produit secs), sucre et épices. Une sorte de pâte se forme et est cuite et colorée par la suite. Beaucoup de dates et fruits secs entrent aussi dans la composition de ces gâteaux pour lesquels je me donne deux ans pour connaître les noms en indien... Cela ressemble parfois aux extraordinaires pâtisseries arabes dont les noms m'ont toujours échappés et au pâtes d'amande françaises parfois, pour la consistance. Euh... attention, c'est su-cré!



La dernière photos ce ne sont pas des gâteaux mais des petits poppadums à faire frire et à déguster quand on a un creux. Bon à l'apéro donc ... Photo prise sur un petit marché indien dans le super Little India de Penang.

mercredi 23 juillet 2008

From hell to paradise....

... ou de Redang à Perenthian Island. Nous sommes arrivés, pleins de bonne volonté et d'envie, à Redang, île paradisiaque sur la côte est de la Malaisie pour découvrir ça:



Des centaines de gens portant tous les mêmes vêtements, dormant dans les mêmes hôtels, mangeant la même nourriture (on mange très mal à Redang), chantant la macarena jusqu'à 1h du mat'. Les bronzés à la chinoise. Des bateaux de plongée avec 15 personnes arnachés comme des saucisses dans un supermarché. Bref. On est parti à Perenthian. Et là ....



C'était quand même plus sympa. Surtout le BBQ de homard sur la plage. Bon j'en passe mais on n'a passé un super séjour. Quelques coups de soleil mais en gros, pas de regrets de quitter Redang!

lundi 7 juillet 2008

photos en vrac de Penang




L'américain, il prend toujours de belles photos. Donc quand j'ai plus d'idées, je lui pique des photos. Voilà donc Penang, et surtout les desserts dans le lait de coco ... même vert fluo et gluant, c'est un régal! Les veilles maisons chinoises aussi ... adorables comme des maisons de poupée (non je parle de l'extérieur... en effet, beaucoup sont à refaire à Penang et ne possèdent souvent pas de toilettes modernes, arrivées d'eau ... un beau mais important investissement...!)

samedi 5 juillet 2008

The rainforest trail, jardin botanique de Penang



En sortant du boulo, l'américain et moi avons été marcher un peu dans le jardin botanique de Penang. Relaxation totale et absolue ... surtout avec le petit jardin japonais ... Malgré l'humidité, les parfum, les fleurs, les singes tout nous a paru charmant.

La meilleure pina colada du monde...


Ce merveilleux cocktail inventé à Hawaï dans les années 60... Ben ça y est! j'ai trouvé! Mon petit marché chinois du coin a une machine à faire du lait de coco frais. Il presse toute la journée des noix de coco et en tire un lait extra. Bon, je vais me mettre à la pina colada et aux curry indiens maison... Juste pour que vous imaginiez un peu l'odeur de la boutique (parce que la photo n'est pas très attirante) on se croirait sur la plage d'honolulu à l'heure de l'apéro. Bon c'est vrai que mon vendeur n'avait pas une tête de surfeur ... mais j'en ai un à la maison!

jeudi 3 juillet 2008



video

Donc, évidemment comme je ne suis pas une pro de la caméra, on ne voit pas bien. Mais le chef en question est en train de faire des nouilles super fines!! Donc voilà, c'était juste pour moi parce que quand je suis arrivée devant la cuisine, il était tous en train de se tourner les pouces ... On a quand même pas mal manger (Dragon-I, Queen's Bay Mall). Je recommande quand même - pour les xiao long bao - les restaurant shanghaïais de New World Park bien meilleur. Surtout que Dragon I c'est cher - ils font payer les serviettes!! - et très gras. La nourriture a un côté tout prêt, un peu fast food pas toujours agréable.

Oh là là, non non non, je suis pas critique de resto et je ne suis pas obsédée par la bouffe!!! Bon quelques photo de notre repas chez Dragon I :



Des petits xiao che de cacahouettes et la super photo du chef sur le menu.


Des la mian, cote de porc frites et raviolis de porc sur lit de choux et cheveux d'anges. Bon pas mal, mais pas de quoi faire un fromage. Juste des photos sympas.


mercredi 2 juillet 2008

Happy fish spa


Alors ... ceci mérite quelques explications. C'est une thalasso naturelle, les poissons sont une race spéciale de Turquie. C'est la grande mode en Malaisie depuis quelques mois. Donc, vous mettez les pieds dans un grand aquarium avec tout pleins de gens que vous ne connaissez pas - hygiène moyen... - et vous laissez ces petits animaux vous mangez la corne des pieds et les peaux mortes. Un régal pour eux! Bon, par contre le restaurant de poissons à côté ne me paraît plus très attractif. En tout cas, si on passe les 5 premières minutes de chatouillements insupportables, c'est presque agréable et on l'impression d'être massé par des dizaines de petites bouches. Bon, l'expérience reste particulière et tout le monde ne peut pas s'y atteler ...A essayer au moins une fois!!

mardi 1 juillet 2008

Allez on se marie tous ensemble!



Juste pour le fun ... une annonce pour allez se marier tous le même jour, dans le même temple, par le même prêtre. Prix de gros en fait ... Ah les boudhistes, ils ont quand même un côté pratique de l'organisation. L'américain et moi, on hésite presque à se marier à la chinoise avec 400 personnes du coup!